Traitement par protons d'un sarcome

Bien que les sarcomes soient relativement rares, nous réalisons très fréquemment des thérapies pour cette forme de tumeurs. Actuellement, nous traitons toutes les tumeurs bénignes et malignes qui ont été traitées sans implants métalliques majeurs et ne sont pas influencés par des mouvements respiratoires. Il s’agit généralement de sarcomes à la base du crane, sur le crâne facial, le tronc, la colonne vertébrale et le bassin. Il peut s’agir de différents sous-types de tumeurs des viscères, des os ou des tissus cartilagineux et de soutien, par ex. des rhabdomyosarcomes, des ostéosarcomes, des sarcomes d’Ewing ou des chondrosarcomes, mais aussi des tumeurs spécifiques rares telles que les chordomes.

Surtout les chordomes et chondrosarcomes de la base du crâne sont considérés aujourd’hui comme une indication reconnue pour une protonthérapie. Ces tumeurs se situent directement sur des structures critiques telles que le tronc cérébral, les nerfs oculaires et les lobes temporaux. Souvent, ces tumeurs ne peuvent pas être retirés entièrement lors d’une opération. En raison de la faible sensibilité aux radiothérapies, ces tumeurs ne peuvent pas être traités avec une dose suffisante avec les techniques conventionnelles de radiothérapie. Les protons permettent d’irradier ces tumeurs à des doses plus élevées sans détériorer les tissus avoisinants.

Généralement, un traitement de radiothérapie classique préalable ne constitue pas un critère d’exclusion. Toutefois, la possibilité d’une nouvelle irradiation doit être étudiée avec beaucoup de soins et en consultant la documentation relative à cette première radiothérapie. Les options de traitement et le déroulement de la thérapie dans notre centre reposent toujours sur les signes cliniques individuels de chaque patient.

Diagnostics pouvant être traités

    • Angiosarcome
    • Chondrosarcome
    • Chordome
    • Desmoïde
    • Sarcome épithéloïde
    • Sarcome d’Ewing
    • Fibromatose
    • Sarcome fibromyxoïde
    • Leïomyosarcome
    • Liposarcome
    • Tumeur des gaines de nerfs
    • Ostéoblastome
    • Ostéosarcome
    • pPNET
    • Tumeur rhabdoïde
    • Rhabdomyosarcome
    • Sarcome synovial

La protonthérapie peut-elle être alliée à d'autres thérapies ?

En fonction de la maladie spécifique, de sa localisation et de sa taille, la thérapie de sarcomes peut impliquer des opérations, des radiothérapies et des chimiothérapies. Comme la radiothérapie à photons, la protonthérapie n’est pas utilisée de manière isolée, mais dans le cadre d’un plan thérapeutique interdisciplinaire. Ce plan est établi individuellement sous forme d’un « Tumorboard » par les représentants de toutes les disciplines pertinentes pour chaque patient et sa maladie.

Ainsi, une radiothérapie de sarcomes peut être réalisée avant une opération (néoadjuvante) – notamment dans le cas de tumeurs de grande taille – afin de diminuer la taille de la tumeur, mais aussi suite à une opération (adjuvante) dans l’objectif de détruire les cellules cancéreuses encore présentes dans le corps. Dans certains cas exceptionnels, la radiothérapie est possible aussi sans opération, notamment lorsque l’intervention chirurgicale n’est pas possible pour des raisons médicales.

Puis-je avoir recours à une protonthérapie ?

Si votre spécialiste ou oncologue traitant vous a recommandé une radiothérapie, la protonthérapie est en principe également possible. Néanmoins, l’indication individuelle sera toujours le facteur décisif. Chaque cas individuel fait donc l’objet d’une analyse médicale préalable par nos spécialistes en radiothérapie (radio-oncologues).

Quels sont les documents nécessaires ?

Pour une première analyse personnalisée rapide pour déterminer, si la protonthérapie est adaptée à votre cas, nous avons besoin d’un rapport médical récapitulatif ou des rapports médicaux ou chirurgicaux en anglais ou en allemand, ainsi que des images de scanner ou IRM actuelles.

Pour la planification consécutive de votre thérapie, nous aurons besoin de documents complémentaires, que nous avons regroupés pour vous dans la présente liste. Notre service « Case Management » se fera un plaisir de répondre à vos questions complémentaires.

Contact

Les collaboratrices et collaborateurs de notre service « Case Managements » se feront un plaisir de vous conseiller individuellement et de répondre à vos questions éventuelles après avoir analysé les possibilités de traitement au WPE. De plus, ils vous aident à rassembler les documents nécessaires et transmettent ensuite votre dossier à un spécialiste en radiothérapie de notre centre. N’hésitez pas à nous contacter également, si la tumeur qui vous concerne ne figure pas dans ces listes – nous étudions chaque cas individuel dans tous ses détails.

European Cancer Centres Certified Sarcoma Centre.